A mon chevet

Publié le par liloute

Pour répondre au jeu proposé ici ! On pourrait croire que je n'ai que ça à faire mais dans mes heures minutes de liberté, raconter ma vie ici me détend...


Donc je lis L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon, conseillé par la copine aux mitaines. Je n'avance pas vite, la position allongée me fait tomber immédiatement dans les bras de Morphée (en compétition avec ceux du Roi !) mais je sens le fort potentiel du livre . Dessous, un autre en-cours - y a pas qu'en tricot finalement qu'il y a des en-cours -, Continuer l'histoire d'Hubert Védrine qui me pousse encore plus vite dans les bras cités précédemment et dessous, au cas où VRAIMENT  je ne pourrais m'endormir, le Napoléon de Jean Tulard ! Une merveille ce bouquin  , que j'ai commencé à lire cet été et qui m'arrachait des "oh nooooooon, naaaaaaaan pas vrai, il a fait çaaaaaa ? en la la, quand je vais raconter ça....etc". Résultats des courses : 'faut que je le relise, je ne me souviens plus de rien. La prof d'histoire à la mémoire de poisson rouge on m'appelle...
Et enfin, sous les livres, mon petit cahier (encore un cadeau de la copine aux mitaines, elle est partout !) dans lequel j'écris ce que je veux retenir, sauf que cet été, pour Napoléon, j'ai eu la flemme...
Et sous tout cela, mon petit bazar : un agenda, des articles de journaux, des dessins des filles...






Publié dans un peu de moi...

Commenter cet article

catherine 23/02/2009 09:17

Jáime vraiment beaucoup ce modele, tu penseras a mén faire un pour Noël, merciiiiiiiii ! Je te rapporte de la laine en merino de NZ si jái bien compris !!

mammig 12/02/2009 17:52

je fais ma curieuse et fait le tour des chevets, de belles lectures !

Fanny 09/02/2009 23:13

Moi non plus, je joue pas... Une pile de "l'histoire" avec 6 mois de retard, un livre fini l'année dernière, et "mon potager bio" pour rêver au printemps... La misère culturelle, le néant intellectuel. Je te félicite d'y arriver avec les nains (enfin naines), moi je peux pas!

enora 09/02/2009 17:26

non non non je ne montrerai pas mon chevet car il n'y a absolument rien de culturel dessus... la misère... la honte...